Concert à 4 mains au piano - Paul Cocker et Deborah Lee | dimanche 4 février 2018 | 17h30 | Caves de Bon-Séjour


Le 4 février 2018 à 17h30, concert à 4 mains; Paul Coker et Deborah Lee interpréteront les célèbres valses et Danses hongroises de Dvorak ainsi que les danses slaves de Dvorak

Programme:

16 Valses Op. 39                    J. Brahms

Danses slaves Op. 46            A. Dvorak

II. Allegretto scherzando
IV. Tempo di menuetto
VII. Allegro assai

Danses hongroises  No. 1-5   J. Brahms

I. Allegro Molto
II. Allegro Non Assai
III. Allegretto 4
IV. Poco Sostenuto
V. Allegro


Paul Coker

Commence le piano à l'âge de cinq ans et entre à l’école Yehudi Menuhin de Londres puis au Royal College of Music où il obtient son diplôme. Il y suit l'enseignement de Nadia Boulanger, de Vlado Perlemuter et de Louis Kentner et parachève sa formation en suivant des cours privés auprès de Yu Chun Yee et d'Alfred Brendel. Il remporte plusieurs prix durant sa formation, comme le Jackson Master Award de Boston, le National Federation of Music Societies Concert Award et le premier prix de la BBC qui le sacre « meilleur musicien de l'année en Angleterre » en 1978.
Paul Coker commence sa carrière internationale en 1978, comme soliste, donnant de nombreux récitals dans différents pays et participant aux festivals d'Edimbourg, de Bath, de Gstaad et de Spoleto. Il se produit comme soliste avec le Philharmonia Orchestra, l'English Chamber Orchestra et accompagne, au cours des années 1990, le Royal Philharmonic Orchestra au cours d'une tournée aux États-Unis. Il joue également à deux reprises avec l'Orchestre philharmonique de Berlin.

Yehudi Menuhin occupe une place importante dans la carrière de Paul Cocker : il l'invite en effet en 1980 à remplacer Hephzibah Menuhin (1920-1981), la sœur et accompagnatrice préférée du violoniste, malade depuis quelques années, lors d'un récital à Londres. Paul Coker, alors âgé de vingt ans, saisit l'opportunité et est finalement choisi pour l'accompagner lors d'une tournée à Berlin. C'est le début d'une collaboration d'une dizaine d'années, les deux musiciens donnant plus de deux cents concerts à travers le monde.

En plus de son activité de soliste, Paul Coker affectionne particulièrement la musique de chambre et compte parmi ses partenaires les violonistes Pierre Amoyal, Joshua Bell, avec qui il enregistre en 1996 un CD consacré à l’œuvre de Fritz Kreisler (Decca), Nigel Kennedy, l'un des plus brillants élèves de Yehudi Menuhin, Raphaël Oleg et les violoncellistes suisses Patrick et Thomas Demenga, Guy Fallot, Steven Isserlis, les violoncellistes américain Ralph Kirshbaum et autrichien Heinrich Schiff. Il joue également régulièrement avec le Quatuor Sine Nomine. En 1990, il forme le trio Coker-Stuller-Brown.Paul Coker a enregistré plusieurs disques, notamment l'intégrale des sonates de Schubert (Doron, 1991-1996), l'intégrale des sonates et variations de Beethoven pour violoncelle et piano, les sonates de Prokofiev et Schnittke, et, en 2012, un disque consacré aux œuvres pour la main gauche seule (Malgré tout...). Paul Coker réside en Suisse depuis le début des années 1990 où il crée en 1993 un cycle de concerts annuels à Lausanne, « Les sept mardis de Paul Coker ». Professeur à la Yehudi Menuhin School de Londres durant plusieurs années, il enseigne depuis 1995 le piano à la Haute école de musique de Genève, sur le site de Neuchâtel, et, depuis 2004, la musique de chambre à l'Académie Tibor Varga de Sion.


Deborah Lee

Pianiste éclectique au répertoire s'étendant sur près de cinq siècles de musique, Deborah Lee se produit régulièrement aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, s'attirant une large reconnaissance de la part du public comme des critiques.

Finaliste du Concours de Genève en 2005 où elle a été lauréate du prix Georges Leibenson, premier prix du concours Kosciuszko Chopin, Deborah Lee a également été finaliste du concours Clara Haskil.

En tant que soliste, elle s'est produite avec l'Orchestre de la Suisse Romande, l'Orchestra della Svizzera Italiana, l'Aspen Concert Orchestra, le National Symphony Orchestra, le Georgetown Symphony, le Ridgefield Symphony, l'Orhestre de San Remo, le Sinfonietta Slovak, sous la direction de chefs de premier plan comme Lawrence Foster, Robert Spano, Peter Bay, Anthony Newman et Murray Sidlin.

Son intérêt pour la musique de chambre l'a conduite à des collaborations remarquées avec le quatuor Ebène, le quatuor Terpsychordes, ou encore avec les violonistes Jean-Pierre Wallez et Tedi Papavrami ainsi qu'avec le violoncelliste Llu ís Claret.

Deborah Lee s'est produite au cours de sa carrière dans des lieux aussi prestigieux que le Carnegie Hall, la salle Cortot à Paris, le Kennedy Center à Washington DC, le Paul Hall à New York, la Musikhalle de Hambourg, le City Hall de Hong Kong dans le cadre du Festival Klavier, et aussi au Festival International Chopin à Duszniki (Pologne). Ses qualités d'interprète lui ont valu d'être invitée au Skaneateles Festival, au International Beethoven Festival en République Tchèque, au Utah Chamber Music Festival, ou encore aux Estivales de Megève. Ses concerts ont été diffusés par la radio et la télévision aux Etats Unis, en Europe, Israel et Hong Kong.

Diplômée de la Juilliard School, du Conservatoire de Peabody et de la Haute Ecole de Musique de Genève où elle a étudié avec Dominique Weber, sa formation l'a menée également à participer à l'académie du festival de Verbier et aux Rencontres Musicales de Jérusalem. Deborah Lee a également reçu les conseils d'artistes tels qu’Isaac Stern, Leon Fleisher et Richard Goode. Elle a par ailleurs été invitée par Andràs Schiff à participer à sa masterclass dans le cadre du festival de Lucerne en 2007.

Depuis 2008 Deborah Lee consacre une partie de son temps à l'enseignement au sein du Conservatoire de Musique de Genève.

Lors de la saison 2015-2016 elle est invitée à se produire au Festival de la Cité
Lausanne, à la Schubertiade d'Espace2, et donnera des concerts et masterclass en
Asie et aux Etas-Unis.

www.deborahleepianist.com
 


 

ENTREE LIBRE – CHAPEAU A LA SORTIE
Le chapeau est versé à l’association « Les concerts des dimanches »
qui organise ces concerts et soutient les artistes.
Renseignements : Brigitte Siddiqui 022 755 32 24 ou 078 624 62 39
brigitte.siddiqui@bluewin.ch