Ancienne-Préfecture et école de Bon-Séjour

Après un peu plus d’une année de travaux, la rénovation de l’Ancienne Préfecture s’est achevée à la plus grande satisfaction des utilisateurs principaux que sont le Conservatoire Populaire de Musique et la ludothèque.

Actuellement le chantier se poursuit avec la construction du nouveau restaurant scolaire qui devrait entrer en fonction à la rentrée scolaire de janvier 2020, les aménagements extérieurs et sur la rénovation de l’ancienne école de Bon-Séjour qui devrait se terminer durant le printemps 2020.

Les travaux pour les Caves de Bon-Séjour, le bâtiment appelé « La Forge » et le préau couvert de l’école constitueront la dernière phase de ce projet.


Construit en 1770, ce bâtiment est, selon nos archives, l’un des premiers à avoir été bâti sur la base du «Plan Choiseul». Initialement baptisé «Villa Choiseul», peut-être par moquerie, il est actuellement nommé «Ancienne Préfecture», sans que nous sachions avec certitude s’il a réellement été utilisé en tant que telle.

L’ancienne école, mitoyenne à ce bâtiment, a été construite en 1910 et a abrité un pensionnat catholique de jeunes filles jusqu’au rachat du site par la Commune. L’aile scolaire a été érigée quant à elle vers 1950, du côté Jura.

C’est en 1980 que la Commune de Versoix acquiert l’ensemble du site qui comprend également le bâtiment abritant les Caves de Bon-Séjour et nommé aujourd’hui «La Ferme» ainsi que la parcelle sur laquelle a été construit, entre 1987 et 1990, l’EMS de Bon-Séjour avec son parking et l’abri souterrain de protection civile.

En 1997, la Commission des bâtiments demande une première rénovation de l’Ancienne Préfecture. Après un premier crédit d’étude de CHF 153’000.- c’est au tour d’un crédit de CHF 976’500.- d’être voté pour la rénovation des façades, quelques travaux complémentaires comme la rénovation de la toiture et de la charpente ainsi que le renforcement du plancher des combles.

Le réaménagement de l’Ancienne-Préfecture est un projet qui a mûri pendant plus de 10 ans. Le respect des volumes et de la matérialité des différents locaux qui composent cet ensemble architectural de la ville a été le fil rouge de toutes les démarches entreprises en vue de l’aboutissement de ce projet.